Logo de ONG ALIMA - Guinée Conakry
  • Publié le 5 septembre 2021
  • Recruteur : ONG ALIMA
  • Type de Contrat : cdd
  • Affectation : Nzérékoré
  • Date limite : 15/09/2021

Recrutement D'un Responsable d’activité mobilisation communautaire - Offre d'emploi

NB: DigiJob ne recrute pas, il vous présente juste les offres lancées par ses partenaires et certaines entreprises de la place, et vous facilite la postulation et la constitution d'un bon dossier.

PRÉSENTATION ALIMA


L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle et de notre environnement. Pour accéder aux patients, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient d’abord
  2. Révolutionner la médecine humanitaire
  3. Responsabilité et liberté
  4. Améliorer la qualité de nos actions
  5. Faire confiance
  6. L’intelligence collective

ALIMA promeut et défend les principes des droits humains fondamentaux. ALIMA a une approche de tolérance zéro envers les personnes coupables d’actes de violences sexistes et sexuelles ainsi qu’envers l’inaction face à des faits de violence supposés ou avérés. La protection des personnes bénéficiant et impactées par notre intervention est notre priorité absolue dans tout ce que nous faisons. Toute personne collaborant avec ALIMA s’engage à :

  • Respecter la charte, le code de conduite, les politiques institutionnelles incluant la politique de protection contre les abus de pouvoir et les violences sexistes et sexuelles, la politique de prévention de la corruption et de la fraude ;
  • Signaler toute violation aux politiques, documents cadre et procédure à une supérieure, un supérieur, une référente, un référent.

SOIGNER - INNOVER - ENSEMBLE : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 7 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 12 pays d’Afrique. En 2019, nous avons développé 41 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 330 structures de santé (dont 28 hôpitaux et 300 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques notamment dans le domaine de la lutte contre la malnutrition et les fièvres virales hémorragiques.

L'ÉQUIPE ALIMA : Plus de 2000 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles-ci reçoivent le support des 4 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New-York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres.

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie, Sénégal.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, santé mentale, ...

CONTEXTE

Depuis le 12 mars 2020, la Guinée fait face à la pandémie de Covid-19. A la date du 22 Juillet 2021 (Semaine 28), les autorités sanitaires nationales font état de 24 765 cas confirmés, 23 610 sortis guéris - soit un taux de guérison de 95,3% - et 377 décès, dont 190 décès hospitaliers et 187 communautaires - soit un taux de létalité de 1,5%. Si le pays, à l’image des pays de l’Afrique de l’Ouest, a connu deux vagues épidémiques - de Mars à Août 2020 et de Janvier à Mai 2021- la Guinée connait actuellement une 3 ème vague. Depuis la semaine 25, dernière semaine de juin 2021, le pays enregistre un doublement de cas de semaine en semaine. De la semaine 25 à la semaine 28, environ 1250 nouveaux cas confirmés Covid ont été enregistrés, avec une moyenne hebdomadaire de 300 cas. Si toutes les préfectures sont concernées par cette pandémie, plus de 95% des cas rapportés ont été concentrés dans 4 régions sanitaires : Conakry (72%), N'zérékoré (11%), Kindia (9%) et Boké (5%).

 Pendant cette période, le district sanitaire de N'zérékoré a notifié à lui seul 11% de l’ensemble des cas du pays et constitue l’un des foyers Covid à l’heure actuelle. N'zérékoré est aussi un carrefour routier avec une circulation permanente entre les grandes villes des pays limitrophes de la Guinée (Bamako au Mali, Abidjan en Côte d’Ivoire, Ganta, Gbarnga et Monrovia au Libéria).

 Suite à l’épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE) déclarée au mois de Février 2021, la prise en charge de cas suspects et confirmés Covid-19 est organisée dans un chapiteau, une structure de 20 lits mise en place à côté du CT-Epi. Cependant, suite à l’augmentation du nombre de cas observés, la capacité d’accueil du chapiteau est largement dépassée, ce qui a amené les autorités sanitaires régionales à orienter les malades de Covid-19 au CT-Epi. Le CTEPI possède un plateau technique pouvant permettre la prise en charge des cas sévères et critiques covid-19, contrairement au chapiteau. Du 1er au 26 Juillet 2021, 141 cas ont été confirmés Covid, 80 sortis guéris et 5 décès (dont 2 à la semaine 28) ont été enregistrés à Nzérékoré.

 A partir de la semaine 27, Alima qui accompagne la direction régionale sanitaire (DRS) et l’ANSS dans la prise en charge de cas de MVE depuis Février 2021 au CT-Epi de Nzérékoré assure la prise en charge des cas graves et sévères de Covid-19  mais non sans difficulté. Seize patients ont été ainsi admis au CT-Epi, 9 d’entre eux ont nécessité une oxygénothérapie et deux sont décédés de la semaine 27 à la semaine 28.

 En dépit de cette tendance à l’augmentation du nombre de cas à l’échelle nationale et régionale, les efforts sont plus concentrés à la mise en place de la vaccination et la prise en charge semble souffrir du manque de moyens conséquents. Le transfert des malades souffrant de Covid-19 de Nzérékoré à Conakry (deux villes distantes de plus de 1000 km l’une de l’autre) n’est pas non plus facile et nécessite des ambulances médicalisées.

Cette situation reste critique et le besoin d’améliorer la prise en charge à N'zérékoré par le renforcement du plateau technique et des ressources humaines est urgent.

LIEU DU POSTE : N’ZEREKORE /Guinée Conakry

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

Supérieur hiérarchique :

Il/elle rend compte au Chef de projet et responsable d’activités.

Référent technique :

Il/elle collabore avec le coordinateur médical COVID et avec les coordinateurs support

Personnel sous sa responsabilité hiérarchique : l’équipe HP

Il (elle) collabore avec :  

●            Le ou la responsable des activités mobilisation communautaire (MC) rend compte hiérarchiquement au Coordinateur Projet (CP) Vaccination COVID.

●            Il/elle collabore étroitement avec les autres volets du projet vacci .

MISSION PRINCIPALE

Objectifs spécifiques du projet :

-             Garantir le ciblage et la couverture des populations vulnérables à la vaccination

-             Garantir le fonctionnement des sites de vaccination (appro, équipes rh, pci et collecte des données)

-             Assurer la surveillance et la prise en charge des effets secondaires à la vaccination (MAPI)

Pour garantir l’acceptation et l’adoption de la vaccination contre la COVID-19, le projet devra adopter une approche intégrée qui :

●            Commence par connaître et comprendre les populations cibles, afin de produire des données comportementales et sociales sur les déterminants de l’adoption, et de concevoir des stratégies ciblées pour y répondre ;

●            Créer un environnement favorable où les informations sont transparentes, et remédie aux informations erronées grâce à une écoute sociale et à des évaluations qui permettent de guider les initiatives d’engagement ;

●            Permettre la participation communautaire des organisations de la société civile, en particulier au sein des populations cibles dans la construction de la confiance, l’acceptation et le suivi de la vaccination des populations cibles vulnérable ;

●            Fournit aux agents de santé les connaissances requises sur les vaccins contre la COVID-19, comme ils font partie des premiers à adopter ce vaccin tout en étant des personnes influentes de confiance et aussi les vaccinateurs, afin de leur donner les compétences nécessaires pour communiquer de manière efficace et convaincante avec les populations cibles et les communautés ; et

●            Participe à répondre à tout signalement de MAPI et dispose de mesures en place pour atténuer les crises de confiance qui pourraient en résulter.

 

ACTIVITES PRINCIPALES

Le/La Responsable d’activité MC:

1.           participe à l'élaboration de la stratégie de mobilisation communautaire du projet qui garantira l’acceptation et l’adoption de la vaccination contre la COVID-19 des personnes ciblées de la zone d’intervention

2.           participe à l’élaboration de la stratégie vaccinale au regard des résultats d’activités de mobilisation communautaire

3.           organise et supervise les activités de mobilisation communautaire

4.           Encadre et forme les ressources humaines du projet

5.           Participe à la prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles (PSEA)

1.           Elaboration de la stratégie de mobilisation communautaire du projet

-             Participe à l'évaluation initiale et à la phase de micro planification du projet

-             Organise les enquêtes de perception de la vaccination auprès de la population cible

-             Définit les axes stratégiques de mobilisation communautaire du projet selon les attentes des communautés

-             Participe à l’identification des partenaires de la communauté permettant l'acceptation, la mobilisation et le suivi des personnes cibles en travaillant par exemple avec des associations locales, des groupes de jeunes, les religieux, les leaders formels, les leaders informels, les relais communautaires…

-             S’assure que la stratégie communautaire est adaptée aux différents profils de la population cible (handicap physique ou/et mental, stigmatisation, genre, niveau social, éducation, langue…) selon leur milieu (urbain, rural)

-             Suit et adapte l’ensemble de la campagne de mobilisation sociale par l’analyse des impacts de celle -ci par rapport aux objectifs définis

-             Organise la remontée des rumeurs ou fausses informations et participe à la gestion de celles-ci.

2.           Elaboration de la stratégie vaccinale au regard des résultats d’activités de mobilisation communautaire

-             Fournit les éléments d’informations communautaires nécessaires au bon déploiement des équipes vaccinales selon leurs types (fixe, avancé, mobile)

-             Propose à l’équipe de projet des améliorations ou des modifications des stratégies d'intervention en fonction de l’avis des comités communautaires

-             Participe à l’élaboration ou/et l’adaptation des messages/contenus d’information sur la vaccination Covid 19 et sur la communication des résultats de la vaccination vers les communautés

3.           Organisation et supervision des l’activité de mobilisation communautaire du projet

-             Participe à l’élaboration du budget des activités de mobilisation communautaire avec l’équipe coordination projet ;

-             Contrôle la poursuite du chronogramme et établit des objectifs ;

-             Participe à la mise en place et l’animation des comités communautaires

-             Participe à la co-élaboration de la stratégie de mobilisation communautaire, du plan de communication ainsi que les messages, les supports et leur diffusion (radio, flyer, crieurs publics, théâtre de rue, animation, événements…) avec les comités communautaires à destination des personnes ciblées par la vaccination

-             Supervise les activités des relais communautaires ou des HP

-             Organise l’identification et la sensibilisation pour la vaccination des personnes ciblées ;

-             Participe à la bonne connaissance d’ALIMA et de ses partenaires et de la compréhension de la campagne de vaccination COVID en interne et en externe.

-             Veille à la transparence, l’objectivité et la promptitude des informations vers la communauté sur la vaccination Covid 19

-             Participe aux rapports mensuels conformément aux directives (SitReps, rapports statistiques, etc.)

4.           Gestion des ressources humaines de l’activité

-             Définit en collaboration avec le CP et les autres responsables d’activités, les postes nécessaires au regard des besoins (nombre de staff, profil) et établit les descriptions de poste

-             Propose une organisation fonctionnelle de son équipe (organigramme)

-             Participe au recrutement (définition du profil de poste et des critères, entretiens, etc.) et à la sélection du personnel

-             Réalise le bilan individuel et fixe les POP des personnes qu’il ou elle encadre.

-             Participe à la formation des membres de son équipe par l’accompagnement dans le travail.

-             Définit les besoins en formation de son équipe en adéquation avec les objectifs du projet.

-             Identifie les personnes de son équipe qui pourraient évoluer vers d’autres postes ou d’autres responsabilités

-             Planifie et anime les réunions de travail avec son équipe

5.           Mise en œuvre des mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles :

-             Participer aux formations et aux séances de sensibilisation

-             Appliquer les standards relatifs à la prévention des abus

-             Assurer que les membres de son équipe suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les règles de prévention des abus

-             Contribuer à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 3 : Dans le cadre de ses fonctions, le ou la titulaire du poste sera amené·e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants ou/et des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d'un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

COMPETENCES et EXPERIENCES

  • Capacité de prise d’initiative et de décision
  • Autonomie
  • Animation et motivation d’équipes
  • Organisation des rôles et délégation de tâches au sein d’une équipe
  • Etablissement de réseaux
  • Bonne gestion du stress
  • Flexibilité
  • Communication facile

Niveau d’étude :

Licence ou Master en sciences sociales et humaines, profil de travailleur social de terrain, ou équivalent.

Expériences :

  • Expérience préalable avec ALIMA est un atout
  • Expérience d’engagements communautaires dans un environnement d'insécurité
  • Compréhension des enjeux médicaux de la COVID 19
  • Sensible au regard anthropologique sur les communautés ciblées.
  • Capacité d’écoute et d’empathie avec les personnes rencontrées.
  • Capacité d’analyse de contexte, compréhension des enjeux

Connaissances En Langues

  • Maîtrise du français indispensable
  • La maîtrise d’une langue locale est un atout

Autres Connaissances

CONDITIONS

Durée et type de contrat : CDD

Prise de poste : ASAP

Salaire : Selon grille salariale ALIMA

ALIMA prend en charge :

  • Logement commun pris en charge par ALIMA
  • Perdiem journalier selon la politique des perdiem ALIMA du pays et proportionnellement à la présence de l’expatrié dans le pays de mission
  • Assurance santé pris en charge par ALIMA pour lui et ses ayants droit.
  • Billets d’avion pour les Breaks tous les 3 mois pour les contrats au-delà de 9 mois.
  • Déplacement interne assuré par l’employeur.

DOCUMENTS A ENVOYER

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 15/09/2021

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée.

ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue.

Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Postuler ici


~~ Recruteurs ~~